La suprême récompense du travail

Chaque semaine, je vous propose une nouvelle pensée, pour réfléchir un petit peu, ou s’émerveiller de ce que quelques petits mots tout simples, mis bout à bout peuvent susciter comme réflexions.

En voici donc une, sur le travail, messieurs dames, qui avec toute ma naïveté me parait magnifique :

La suprême récompense du travail n’est pas ce qu’il vous permet de gagner, mais ce qu’il vous permet de devenir. John Ruskin

 

Qu’en pensez vous? Pour moi c’est très vrai. Ou ça devrait l’être en tout cas.

Imaginez un monde où l’on travaillerait parce que c’est utile. Pas seulement à remplir le frigo, mais utile à notre propre construction.

Imaginez un monde où vous travailleriez car vous aimez ce que vous faites.

Où chaque jour se présente à vous un challenge, intellectuel ou humain, qui vous donne envie de vous dépasser.

Imaginez une vie où vous seriez fiers de pouvoir en parti être défini par votre métier, fiers des taches que vous réalisez.

Imaginez que votre métier ait un impact sur vous. Qu’il vous grandisse. Vous ouvre aux autres. Vous apprenne chaque jour un peu plus.

Imaginez un métier qui ferait éclore ce qui ne cherche qu’à s’épanouir en vous.

Pour moi, c’est ce qui ressort de cette phrase. Ce à quoi nous aspirons tous. Et vous, que lisez vous entre les lignes?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :